Le Panier de Josy

Marché

Pensez à lire et à abuser de cet article pour éviter le gaspillage

Par Joseph Sorivelle et Jean Baradat

Le Gaspillage

Le gaspillage est un fléau qui se trouve dans toutes les strates de notre société ; cela représente 10 millions de tonnes de déchets par/an soit 30 kg/personne selon « ecologie. Gouv ». Mais ne vous inquiétez pas, c’est un gaspillage que vous allez pouvoir réduire. Pour cela, il existe plusieurs solutions.

Nos Solutions pour éviter le gaspillage

Tout d’abord, on peut anticiper, parmi les 30 kg de déchets par personne, 7 correspondent à des produits emballés et non consommés.
Souvent le problème majeur, reste l’achat en abondance et par conséquent, on laisse les produits dépasser la date limite de consommation (DLC).

Pour éviter cela, l’un des premiers points est de prévoir les repas de la semaine et de laisser 1 ou 2 repas sans menu pour finir les restes. Une liste de courses bien définie pour un gaspillage mini ! Concernant la quantité, on peut acheter en vrac. Certains magasins mettent à disposition des sacs que l’on remplit avec le produit de notre choix tels que des pâtes, du riz ou des céréales. Et si on veut allier “petit prix” et “anti-gaspillage”, on achète des aliments proches de leur DLC à des prix réduits.

Une fois chez soi, un petit aménagement du frigo peut éviter le gaspillage. En effet, il arrive que des produits soient mal rangés dans le frigo et que la date limite de consommation passe sans qu’on s’en aperçoive.

Alors pour éviter de les jeter, il s’agit de ranger les produits dans le frigo en fonction de leur date de péremption

Il faut tout de même noter que la plupart des aliments peuvent être consommés au-delà de cette date, attention de ne pas les jeter trop tôt  ! Par exemple, les condiments, les épices et si vous avez un morceau de volaille ou de poisson qui arrive en fin de DLC, mettez le au congélateur et vous pourrez le conserver jusqu’à 9 mois de plus pour le poisson et 1 an de plus pour la volaille.

Si vous souhaitez aller un peu plus loin, il existe des applications telles que “checkfood”, qui en rentrant la date de péremption d’aliment, nous prévient quand celle-ci est arrivée à terme.

Une fois le repas terminé, attention à ne pas jeter n’importe quoi, il faut bien sûr trier mais ne pas tout jeter, les épluchures peuvent aller au compost ou nourrir des poules. On peut aussi en faire de recettes ou des accompagnements originaux. 

Voilà les petits conseils anti-gaspi pour ne rien oublier dans le frigo puis jeter.

Quelques liens utiles

légumes anciens

Les légumes anciens, ils sont de retour

Par Joseph Sorivelle et Jean Baradat

Les Légumes Anciens

Les légumes anciens ou « légumes oubliés » reviennent de plus en plus dans nos assiettes, que ce soit le panais ou le topinambour, ils sont la garantie de nouvelles saveurs et d’un retour à la cuisine traditionnelle.

Qu’est ce qu’un légume ancien ?

Ce sont des légumes cultivés par nos grands-parents ou arrière grands-parents….

Quel est l’intérêt de ces légumes anciens ?

Les légumes anciens ont de nombreux bienfaits pour la santé, ce sont surtout des sources de vitamines. Par exemple, le topinambour qui gagne en popularité est riche en glucides, en fibres, en anti-oxydants (préventif contre des cancers, en calcium pour renforcer les os et également en vitamine D .

Quant à la carotte que nous connaissons orange, elle existe également rouge, jaune blanche, et même violette ! Plus elle est foncée, plus elle contient des caroténoïdes et antioxydants qui combattent les maladies cardiovasculaires, le vieillissement et certains cancers, en plus d’être une source de vitamines A,C,E.

Une liste non exhaustive de ces légumes oubliés

Arroche, Capucine tubéreuse, Carottes de couleurs variés (jaune, violette…), Cardon, Cerfeuil tubéreux, Chénopode, Chervis, Chou Daubenton, Chou‑kale, Courge, Butternut, Crosnes, Dolique, Fèves, Hélianti, Oca du Pérou, Ortie, Panais, Pommes de terre, Vitelotte, Pâtisson, Persil tubéreux, Rutabaga, Navet, Pissenlit, Poire de terre, Raifort, Raiponce, Rutabaga, Scorsonère et Salsifis, Souchet, Topinambour, Panais. 

Ces légumes aux goûts divers font un grand retour, ils peuvent se cuisiner de différentes manières et peuvent servir de remplaçants pour donner un peu d’originalité à nos plats !

Par exemple, la pomme de terre peut être remplacée par le panais, en gratin ou même sous forme de frites !
Voici un exemple de recette, un soufflé de butternut ici.

Panier